• Votre équipe

Travailleurs autonomes : Budgétez vos impôts et vos cotisations sociales

Les #impôts canadiens des travailleurs autonomes présentent quelques différences par rapport à ceux des salariés. Ainsi, le travailleur autonome n'aura pas de retenue à la source et les cotisations sociales seront intégrées à ses impôts.



En tant que #travailleurautonome, vous n'aurez pas de prélèvement à la source.

C’est à vous de prévoir une somme pour payer vos impôts le moment venu.


Comme pour les salariés, les 13 229 premiers $ de revenus ne seront pas imposables (pour vos revenus de 2020).


En revanche, vos #revenus sont soumis aux cotisations sociales (Régime des Rentes du Québec, RQAP, FSS) jusqu'à un certain plafond dès le premier dollar gagné.


Or, contrairement à la France, les agences de revenus sont les collecteurs des cotisations. Votre déclaration de revenu centralise vos impôts et vos cotisations sociales.


Vous paierez donc un impôt dés votre premier dollar de revenu. Tout cela doit être budgété préalablement sinon la production de votre rapport d'impôts risque d'être synonyme de problème de trésorerie.


Bien sûr, l'imposition des travailleur autonomes vous permet de déduire certains de vos frais.

Néanmoins, trop déduire aura un impact sur les prestations sociales que vous pourrez recevoir maintenant ou dans le futur.


Il y a donc un équilibre à trouver et une gestion budgétaire à mettre en place.


Mais pour cela, le mieux est de nous rencontrer.












#impôts #fiscalité #immigration #expatriés #expatriation #nouveauxarrivants

© 2020 par Services d'Acadie. Créé avec Wix.com

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icône